Home Start-ups françaises

0 562

Une infrastructure hospitalière doit être capable de recevoir et d’émettre des appels en permanence de par le caractère urgent de la majorité des communications établies. Ce flux de communication mérite d’être géré par un système de téléphonie hors pair et efficace. Aujourd’hui, la solution Triple Play se trouve être à la hauteur des attentes des hôpitaux et des autres types d’établissements de santé. Par ailleurs, les spécialistes de l’installation et de la maintenance de réseaux de télécommunication disposent désormais toutes les compétences requises pour offrir une solution Triple Play performante.

Le Triple play pour la téléphonie hospitalière, d’un poil différent des autres

Dans les centres hospitaliers, le réseau de téléphonie Triple Play se trouve plus compliqué avec les nombreuses fonctionnalités afférentes à l’infrastructure hospitalière. De ce nom, le système intègre à la fois, les réseaux téléphoniques, l’audiovisuel et l’internet depuis un réseau IP multimédia. Par contre, la bonne gestion du réseau implique sa division en deux pôles bien distincts. En effet, il est important de séparer le réseau réservé aux patients et au personnel soignant de la partie offerte aux visiteurs et aux patients qui eux, bénéficieront d’un accès à internet et de nombreuses programmations TV. Les informations relatives aux patients de l’hôpital doivent être conservées avec la plus grande des précautions pour que seuls, les médecins, le personnel soignant et le personnel administratif aient l’accès exclusif. L’absence de cette mesure nuirait considérablement à l’intégrité des données, exposées dangereusement aux risques de vols de données, de piratage et de pertes.

Du point de vue structurelle, l’installation d’un réseau de téléphonie hospitalière relève d’une certaine expertise car tous les services auront besoin de leur propre standard. Ainsi dire que ce réseau de communication particulier exige vraiment l’intervention d’un spécialiste rompu à la solution de réseau Triple play.

Prendre contact avec une entreprise experte dans la télécommunication et la téléphonie hospitalière

La création et la gestion d’une architecture de réseau IP à destination des établissements hospitaliers font partie du quotidien de nombreux professionnels de la télécommunication. La plupart d’entre eux jouissent d’une longue expérience dans cette activité et profitent ainsi d’une étroite collaboration avec les principaux fabricants et entreprises de téléphonie, tels qu’Ericsson, Alcatel Lucent, Aastra, Eona et autres. A cet effet, les hôpitaux, les cliniques et les centres de santé peuvent facilement trouver leur installateur d’un réseau de téléphonie qui leur sera dédié. Toutefois, certaines sociétés parviennent à se distinguer du lot avec leurs ingénieurs de renom qui peuvent garantir à la fois, la sécurité du réseau et son bon fonctionnement. Que ce soit la création ou l’optimisation, les spécialistes de la téléphonie hospitalière n’auront pas de soucis à réaliser une étude au cas par cas de chacun des besoins de leurs clients.

0 1479
Balance Withings

Parmi les Startups français qui cherchent à se faire un nom dans le domaine des objets connectés, Withings a su tirer son épingle du jeu avec ses produits innovants connectés qui permettent d’améliorer le contrôle de notre santé en temps réel. Avec ses objets connectés comme le pèse-personne WiFi, le contrôle du sommeil, Withings avait même battu le record de levé des fonds pour son développement qui s’élevait à 23,5 millions de dollars.

Une Startup qui a connu un développement fulgurant

C’est en 2008 que Cédric Carreel et Cédric Hutchings s’associent pour donner à Withings une dimension nouvelle dans le développement des objets connectés, notamment orienté dans les objets de la santé qui auront pour rôle d’améliorer le quotidien des personnes. Dès l’année 2009, il lance le premier produit qui connait un succès phénoménal qui est un pèse-personne. L’objet permet de connaître instantanément la masse corporelle de son corps sur son Smartphone. Après ce succès, Withings a poursuivi avec des objets qui répondaient aux attentes du public et c’est ce qui lui a valu sa suprématie en tant que Startup français des objets connectés.

D’une part, cette innovation qu’on lui reconnaissait a contribué à lever des fonds pour son développement en 2013 avec de grandes entreprises comme actionnaires telles que Bpifrance, IdInvest Partners et Ventech.

Un développement qui lui a valu des reconnaissances

Le CES de Las Vegas qui réunit les objets connectés a maintes fois primé l’innovation technologique de Withings en lui accordant des prix à la hauteur de ses ambitions. C’est à ce salon que le pionnier français des objets connectés a retenu l’attention de plusieurs entreprises prêtes à investir dans ses recherches.

Si le duo Cédric Hutchings et Cedric Carreel s’est tourné vers les objets connectés dans le domaine de la santé, c’est dû au fait que ce domaine est en train de se développer rapidement, la demande des objets connectés va aujourd’hui au-delà des prévisions il y a quelques années. Comme ils le disent : « c’est un domaine où le big data va entraîner une révolution, car il apporte des avancées extraordinaires en matière de prévention ».

Après le succès de son pèse-personne en 2009, Withings a poursuivi pour mettre sur le marché des objets connectés de la santé : le tensiomètre, le Baby monitor, le Boby analyser, le Withing Pulse et le Aura qui est sa dernière sortie. En ce qui concerne le Aura, c’est un objet connecté qui améliorera la qualité du sommeil grâce à des capteurs.

0 1359
Babolat

Pourquoi y a-t-il un si grand intérêt aux objets connectés de la part du public ? Il ne s’agit pas seulement d’une curiosité morbide de ces objets. Comme les appareils électroménagers nous facilitent les tâches domestiques, les objets connectés seront à l’avenir présent dans notre vie pour nous faciliter notre quotidien et même veiller sur notre santé. Les Startups français à l’instar de Withings, Babolat, Netatmo et autres sont déjà sur la marche haute de l’innovation des objets connectés avec leurs produits qui touchent la plupart des domaines de la vie.

Les Startups français à la conquête des objets connectés

Les Startups français ont montré une grande ambition en ce qui concerne les objets connectés malgré les multiples défis qu’il reste à réaliser. Chaque Startup veut innover pour mettre autant d’objets possibles sur le marché afin d’imposer sa marque. La Startup Withings française a été la première à lever des fonds de près de 23,5 millions de dollars pour poursuivre son développement. C’est dire à quel point les entreprises et les investisseurs sont prêts à croire à ce développement des objets connectés.

Souvenons-nous de l’avènement d’internet en occident dans les années 1998, il y avait un fort engouement pour cette technologie et les premières entreprises qui ont investi et réussi sont de véritables grosses machines à sous de nos jours. Les Startups français l’ont comprise et investissent massivement pour créer de nouveaux produits connectés.

Quel avenir pour les startups français sur les objets connectés ?

Avec le salon du CES (Consumer Electronics Show) qui s’est tenu en janvier à Las Vegas, les Startups français ont exposé leurs objets connectés qui pourraient améliorer notre quotidien dans tous les domaines de la vie. Withings a pu développer dès 2009 son premier produit pèse-personne qui donne des informations sur la masse corporelle du corps. Kolibree a conçu une brosse à dents intelligente qui surveille notre maîtrise à nous brosser convenablement. Babolat a mis au point une raquette qui fournit des renseignements sur la balle et la direction lorsqu’elle est frappée par un joueur.

Les objets connectés vont s’intégrer à la domotique telle que nous la connaissons pour faire de notre maison une maison intelligente qui gère pratiquement tout à l’intérieur. C’est une quasi-certitude que les objets connectés vont envahir un jour ou l’autre nos maisons et notre quotidien. Selon une étude réalisée par le cabinet d’analyse Gartner, environ 26 milliards d’objets connectés seront présents d’ici 2020 et procureront aux Startups au moins 300 milliards de dollars.

0 1280
Brosse à dents connectée

Le salon du CES (Consumer Electronics Show) 2014 des objets connectés a permis aux entreprises françaises de montrer leurs produits innovants connectés. C’est une véritable source de fierté pour ces entreprises qui évoluent dans la conception des objets connectés. Parmi eux, on peut citer la raquette de tennis de Babolat, le bracelet anti-coups soleil de June, la brosse à dent de Kolibree, le pilulier d’Imedipac, etc.

Le bracelet anti-coups soleil de June

Ce bracelet est un objet connecté qui possède un capteur dont le rôle est d’indiquer le niveau de votre exposition au soleil. Pour vous donner une attitude à tenir, le capteur se connecte à une application qui vous donne des conseils sur le type et la nature de la crème adaptable à ce moment précis. Les conseils sont alors la recherche d’une zone d’ombre, le port des lentilles de soleil ou vous couvrir la tête avec un chapeau pour éviter les coups de soleil.

La raquette de tennis de Bobolat

Bobolat a innové avec cette raquette de tennis qui donne des tonnes d’informations au joueur au moment où il frappe sur la balle. En effet, le manche de la raquette est truffé de capteurs qui enregistrent des informations telles que la direction de la balle, la position exacte de la balle sur le tamis, la puissance du coup porté sur la balle, etc. La raquette peut être reliée à un Smartphone ou une tablette via une connexion Bluetooh ou un câble USB.

La brosse à dents de Kolibree

Les dentistes ont toujours cherché la meilleure façon de donner des conseils à leurs patients. Il paraît que cette fois-ci c’est fait avec cette brosse à dents intelligente et électrique qui est connectée à votre Smartphone pour transmettre des données sur la façon dont vous vous brossez. Ainsi, vous pourriez savoir si vous avez respecté les bonnes conditions de brossage des dents en respectant les mouvements de brossage et de pression.

Le pilulier Imedipac

Mis au point par Medissimo, ce pilulier Imedipac rendra un grand service aux médecins qui pourront surveiller le respect de la posologie de leur patient. Il est conçu pour enregistrer les moments de prise des médicaments qui sont immédiatement envoyés à un serveur logé chez medissimo. Dans le cas où la prise du médicament n’a pas été respectée à cause d’un retard ou d’un oubli, un bip sonore est envoyé par ce même serveur pour rappeler au patient sa prise de médicaments.

La plupart de ces objets sont déjà commercialisés et certains les auront avant la fin de l’année 2014.

TRENDS