A la une

Les objets connectés sont parmi nous !

0

D’après une étude commandée par BNP Paribas, 11 millions de Français seront connectés d’ici 2017 avec les objets connectés. C’est dire que les objets connectés sont véritablement parmi nous et qu’il ne reste que quelques années avant qu’ils n’envahissent nos maisons et nos vies avec des gadgets facilitant notre quotidien et veillant sur notre santé.

Des objets connectés déjà commercialisés

La célèbre startup française Withings avec sa dernière trouvaille Aura qui surveille notre sommeil est déjà sur le marché et elle compte vendre la totalité du stock prévu. La maison connectée d’Archos qui allie l’ensemble des objets connectés à la domotique pour plus d’efficacité suscite un intérêt particulier. La startup Kolibree avec sa brosse à dents intelligente, Bellabeat pour surveiller votre grossesse. Tous ces objets connectés ont une particularité : apporter une solution en temps réel à des interrogations ou des préoccupations des personnes.

Au salon du CES janvier 2014 à Las Vegas, la grande messe qui réunissait les entreprises venues présentées leurs objets connectés a vue explosée non seulement le nombre des startups en présence soit plus de trois mille, mais aussi, on a dénombré 152 000 visiteurs. On pense qu’on pourra franchir le cap d’ici peu des objets reliés au Smartphone et monter un réseau des objets connectés partageant directement les données en ligne sur internet.

Des chiffres sur les objets connectés qui parlent !

D’après cette même étude de BNP Paribas réalisée en 2013, on comptait déjà 11 % des personnes âgées de 18 ans possédant un objet connecté. C’est un pourcentage pas très élevé, mais dans le contexte français, cela fait environ 5 millions de jeunes. Aussi, lorsque l’étude prend la tranche d’âge de 18-24 ans, ce pourcentage augmente de 14 %.

Le marché des objets connectés n’a pas encore envahi notre quotidien comme c’est le cas des Smartphones et des téléphones dont l’utilisation est devenue banale. Aujourd’hui, l’engouement que suscitent les objets connectés connaîtra le même sort et dans un laps de temps assez proche d’après les analyses des spécialistes. Nous courrons donc à une révolution de la façon dont nous devons concevoir notre vie en tenant compte de cette flambée des objets connectés.

Mais il faut souligner que 50 % des utilisateurs n’ont acheté que des objets qui avaient une relation avec la santé. C’est pour cette raison que le pèse-personne de Withings et son Aura pour veiller sur notre sommeil en n’oubliant pas Bellabeat pour surveiller sa grossesse ont connu immédiatement un succès phénoménal auprès du public.

We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply