Home Tags Posts tagged with "apple"

0 5
homepod

Souvent assimilé à l’une des marques les plus innovantes du moment, Apple a récemment lancé une technologie appelée HomePod. Le HomePod rentre dans l’ensemble des objets connectés qui sont conçus pour assister les personnes dans les maisons. S’il est vrai que le marché d’objets connectés à commande vocale est encore dominé par une autre structure, il n’en demeure pas moins que la marque à la pomme propose des appareils ultras sophistiqués. Le HomePod qui est essentiellement un assistant vocal se présente déjà comme un objet absolument pratique et recommandable dans le domaine de la domotique.

Faciliter sa vie avec un assistant vocal de qualité

Plus le temps passe, plus de nouvelles technologies visant à faciliter la vie de l’Homme sont découvertes. Le HomePod de Apple va vous permettre de commander vocalement certaines actions même étant couché dans votre lit ou occupé à faire la cuisine. En effet, il s’agit d’une enceinte connectée à partir de laquelle vous pourrez consulter la météo, demander un itinéraire, etc. Ce nouveau bijou de la famille Apple a été présenté il y a quelques jours à la Conférence internationale des développeurs Apple qui se tient en Californie. Parlant de la fonctionnalité en rapport avec la musique, les développeurs soutiennent que :

nous pensons vraiment que cela va ouvrir une nouvelle dimension pour écouter de la musique chez soi.

Par ailleurs, le HomePod tel que présenté par les techniciens de la maison Apple ne sera disponible qu’en fin d’année pour la somme de 349 dollars, soit 310 euros. L’appareil a une très belle apparence : épuré, moderne et aux formes arrondies. Le HomePod est équipé de six microphones qui se trouvent en haut de l’appareil, il est guidé par un système de reconnaissance vocale appelé Siri. Siri a été racheté par Apple en 2010 pour divers projets dont le HomePod. Toutefois, l’analyste Thomas Husson de chez Forrester soutient que :

pour l’instant, les fonctions d’assistants vocaux sont assez limitées mais avec les progrès de l’intelligence artificielle, ces objets seront un jour en mesure de réagir de manière très contextuelle aux demandes de leurs utilisateurs.

En outre, précisons que Apple a tenu à faire la différence en proposant un appareil complètement différent des autres, surtout au niveau de la qualité sonore. La musique fait donc partie des points forts de l’enceinte connectée de Apple. En fait, le HomePod est censé apprendre les goûts musicaux de son propriétaire dans le but de lui faire découvrir des univers musicaux similaires. Avec tous ces éléments positifs, le HomePod est destiné à intéresser plus d’un.

0 545
Apple Watch

Cette année 2016 marque une rupture dans le marché de la montre connectée. Si les analystes attendaient une croissance importante du secteur, on peut dire qu’ils sont revenus à la raison ces derniers mois tout en étant optimistes.

Car, alors que début 2015 tout le monde avait les yeux rivés sur Apple, cette année est beaucoup plus ouverte pour tous les constructeurs. Et il y a une raison à cela : ces tocantes connectées ne se vendent pas si bien que cela…

On peut donc déjà dégager plusieurs tendances pour l’année 2016.

Un secteur difficile pour les petits acteurs

Certes, le marché est encore porteur, mais les plus petits acteurs éprouvent déjà des difficultés financières. C’est le cas, par exemple, de l’entreprise Pebble qui a commercialisé en 2015 une nouvelle mouture de son produit phare : la Pebble Time.

Cette montre connectée dispose d’une autonomie de 7 à 10 jours et a enregistré des ventes plutôt importantes.

Cependant, la croissance n’a pas été aussi rapide que souhaitée et la société a du se séparer d’une partie non négligeable de ses effectifs au début de l’année 2016.

Cet acteur majeur du secteur s’est retrouvé en difficulté en raison de prévisions de ventes trop optimistes.

L’année est donc difficile pour les sociétés qui n’ont que des montres connectées au catalogue en raison des faibles ventes mais aussi d’une concurrence toujours plus féroce.

L’arrivée des marques plus classiques

Alors que durant ces dernières années ce sont presque toujours des marques liés à l’informatique ou à la téléphonie mobile (Apple, Samsung, HTC, Motorola, etc.) qui proposaient des modèles connectées, cette année 2016 est marquée par le débarquement de grands marques plus classiques.

Quelles soient liés à l’horlogerie ou non, il semble que chacun espère une bonne part du gâteau.

Ainsi, Garmin, Fitbit, Casio, Victorinox ou Haier vont sortir ou ont sorti un modèle connecté.

Même des marques comme Nixon ou Tissot s’y mettent et espèrent rafler une partie du marché dans les années à venir.

L’arrivée des marques de modes

Mais, au-delà des marques citées précédemment, on va voir de plus en plus d’acteurs de l’horlogerie de mode proposer des modèles de montres connectées.

Dès ce début d’année, nous avons donc vu des marques comme GUESS, Michael Kors ou Fossil se lancer sur le secteur.

Toutes ces marques jouissent d’un excellent réseau de distribution (idéalement chez les bijoutiers des centre-villes ou des galeries marchandes) qu’elles souhaitent exploiter en proposant des montres connectées à une clientèle jeune et dynamique.

Des améliorations techniques

L’arrivée de toujours plus de diversité est une bonne chose : cela devrait pousser les constructeurs à innover.

Casio propose ainsi une montre redoutable pour les activités de plein air. Avec son double écran (LCD pour l’affichage simple de l’heure et tactile pour les fonctions connectées) elle est tout de même résistante aux chocs et à l’eau.

La montre peut aussi désactiver ses fonctions connectées pour bénéficier d’une autonomie d’un mois environ.

Contrairement à ce qu’on attendait, il est fort possible que les meilleures innovations techniques viennent de l’industrie horlogère et non d’Apple ou de Samsung.

La montre connectée plus fine, avec une meilleure batterie et un emplacement pour une carte SIM (pour se passer du smartphone) devrait être furieusement tendance dès cet automne.

Ainsi, la dépendance de la montre au smartphone est clairement un problème identifié par de nombreux utilisateurs. Il est donc intelligent de travailler en ce sens : rendre les montres connectées autonome et leur offrir une connexion internet à part entière.

D’ailleurs, d’après les dernières rumeurs, la vidéo-conférence pourrait aussi faire son apparition sur l’Apple Watch dès la fin de l’année ou au printemps 2017.

Des ventes en hausse

Au début de l’année, Apple a été contraint de baisser le prix de sa montre connectée dans l’espoir de donner un coup de fouet aux ventes.

Ceci cache pourtant une réalité : malgré les difficultés rencontrées par les différents acteurs économiques du secteur, les ventes de montre connectées augmentent constamment.

Une récente étude prévoit que 28 millions d’unités seront écoulées en 2016 (contre environ 18 à 20 millions en 2015). Une belle augmentation qui ne cache pourtant pas des déceptions chez les plus gros vendeurs.

Mieux, d’ici 2020, il devrait s’écouler plus de 80 millions de montres connectées dans le monde. Mais, avec le développement de nouveaux modèles par des marques plus classiques, ce nombre pourrait bien s’avérer beaucoup plus important que prévu.

0 2347
Montre connectée

Les objets connectés connaissent une progression fulgurante ces dernières années et génèreront des dizaines de milliards aux startups. Avec les montres et les bracelets connectés, on compte déjà 8 millions d’utilisateurs de ces produits qui ont le vent en poupe. Le vocabulaire iWatch, Smartwatch ou Watch Mi est déjà connu du grand public et les fabricants se donnent une guerre sans merci pour conquérir le marché.

Un avenir certain pour les montres et les bracelets connectés

Après avoir entrepris moins de moyens financiers pour développer ses propres iWatch, Apple a réuni près de 200 personnes pour en développer une qui soit innovante au point de concurrencer ses concurrents Samsung et Sony. L’engouement que donne le public pour ces montres et ces bracelets est réel et un avenir certain pour la commercialisation de ces objets connectés est assuré. On note donc deux catégories selon l’utilisation : les bracelets connectés moins sophistiqués et les montres connectées offrant une connectivité aux Smartphones.

Pour la moitié de l’année 2013, le marché des montres et des bracelets connectés vendus atteignaient déjà 1,6 million d’unités or pour cette année 2014, on prévoit une progression fulgurante de 8 millions d’unités qui explosera dès 2017 à 45 millions d’unités. Sur le marché actuel, Gear de Samsung est en tête des ventes avec plus de 54 % des ventes des montres connectées suivi de la Smartwatch V2 de Sony avec 19 %.

En ce qui concerne les bracelets connectés, Fitbit est en tête avec 58 % suivi de UP de jawbone qui eu un chiffre de 21 % des ventes. Il est certain que ces objets connectés connaissent déjà une croissante fulgurante et cela se poursuivra dans les années à venir.

La frénésie des montres et des bracelets connectés

Depuis un certain temps, les Stars de Hollywood s’en donnaient à cœur joie en arborant fièrement leurs bracelets connectés qui sont entrés dans la mode. Cette frénésie était plus visible chez les jeunes qui voulaient absolument avoir leurs propres bracelets. Les bracelets sont assez simples d’utilisation, légers et tendance par rapport aux montres. Avec leurs sublimes écrans incurvés, les bracelets et les montres connectés de Samsung, Sony, Huawei, LG sont devenus un effet de mode.

Il reste pour ces fabricants d’objets connectés de développer des applications intégrées plus fonctionnelles et plus avancées. C’est sur cette voie que s’orienteront les recherches et les innovations pour répondre à la demande du public. Cet effet de mode va s’accentuer et il y aura de plus en plus d’utilisateurs pour arborer leurs montres et leurs bracelets connectés.

TRENDS